La lionne protège ses lionceaux

Ce que je ressens, ce que j’observe actuellement…. La lionne protège ses lionceaux.
 
Un orage se prépare! La répulsion est au rendez-vous!
 
Si je vous posais cette question : « Comment vous sentez-vous actuellement? »
 
Bien que février et mars ont été pour moi des moments de pur bonheur, dans une belle lignée énergétique, de bel avancé dans ma vie personnelle et professionnelle… Aujourd’hui, je me sens dans une libération d’un collectif féminin, dans une guérison d’une partit très sombre de moi. Heureusement, lorsque cela se présente, ça ne dure qu’un moment, le temps d’accueillir et de libérer.
 
Ce texte va résonner probablement avec d’autres femmes puisque j’ai eu vent d’informations comme de quoi d’autres femmes l’auraient vécue également. Il se peut que vous l’ayez ressenti il y a quelques semaines ou peut-être, vous êtes probablement en plein dedans comme moi.
 
Lorsque cela se présente, comment gère-vous cela? Avez-vous réussi à le maîtriser? Peut-être que vous vous direz : « Ah! moi je l’ai déjà vécue il y a longtemps et ça n’arrivera plus. » Je l’espère sincèrement… Mais sachez une chose, tant que vous n’avez pas terminé de démanteler vos structures bien ancrées qui ne sont plus nécessaires dans votre vie, cela va revenir comme un bulldozer jusqu’à tant que vous lâchiez vos résistances. Tout monde y goûte, personne n’y échappe. Cela se présente juste sous plusieurs formes et dans différentes circonstances.
 
Moi j’ai envie de vous partager un ressentis actuel, car je suis rendu à un stade de ma vie où je n’ai plus rien à cacher, même pas ce côté sombre en moi. Après tout, ce sont des expériences qui nécessitent une conscientisation pour être nettoyées. Il se peut que vous jugiez l’ouverture de mon authenticité sur ma vie privée! Cela vous appartient… Peut-être, est-ce une partie de vous qui résonne sur l’audace d’avoir ce besoin de s’ouvrir et de s’exprimer?
 
Aujourd’hui, je me sens comme une lionne sauvage protégeant mes lionceaux du monde extérieur de façon très territoriale. L’espace tout autour de moi est très restreint et en aucun cas, une femme n’est la bienvenue. C’est une répulsion très énergétique. Un homme limite serait endurable, mais une femme OH QUE NON!
 
Aussi je ne me cacherai pas en vous disant que je mange mes émotions comme ‘’ une boulimique’’, c’est comme un trou sans fond. Ce sont des réactions incontrôlables et spontanées. Assez étrange puisque dans mon quotidien je suis pleinement ancré et équilibré, heureuse, tellement bien dans mon être. Aujourd’hui, BAM! Un orage électrique vient d’éclater!
 
C’est une fréquence qui se passe dans l’invisible et qui n’est pas manifestée par les gestes ni par le comportement. Je dois à chaque instant, me recentrer pour ne pas projeter cette énergie sur les femmes qui viennent à moi. C’est très inconfortable et très difficile à maîtriser. Mais je n’ai pas le choix, si je la vis, c’est que cela doit être mis en lumière. Je vous rappelle que je la vis aujourd’hui. Demain est un autre jour et demain sera un autre enseignement d’intégration par l’énergie solaire qui pénètre dans mon corps physique pour laisser place à mon corps de lumière.
 
J’entends des femmes me dire : « mais ma pauvre tu es en syndromes S.P.M? »
 
Je compatis avec toutes ces femmes qui à chaque moi sont à fleur de peau, vivent des hop and down émotionnelles, expriment verbalement ce qu’elles vivent dans leurs corps physiques, provoquent des situations non nécessaires pour évacuer leurs souffrances. Moi je vous dirais que je suis plus du type ‘’colleuse’’, j’ai besoin de douceur et de chocolat haha!
 
Non, aujourd’hui j’ai juste envie de rugir cette décharge électrique qui me passe à travers mon corps!
 
Demain, peut-être aurais-je envie de ronronner tel un chaton!
 
Avec amour et conscience
 
Clodya Turcotte – La Muse audacieuse
 
 
 

la muse audacieuse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page